L’étreinte de Jacob et sa petite soeur Sophia alors que leur cancer refait surface

Une mère canadienne a partagé sur Facebook un moment de tendresse et de solidarité entre ses deux enfants frappés pour la seconde fois par un cancer.

« C’est la photo la plus déchirante qui soit à mes yeux. Je suis détruite. Nous sommes tous détruits », commente Liliane Hajjar en partageant sur le réseau social le cliché de son fils Jacob, 14 ans, et de sa petite soeur Sophia, cinq ans.

A cette photo terriblement lourde de sens, elle en a ajouté une deuxième, cette fois des deux noms de ses enfants sur leur chambre d’hôpital commune. C’est là que les frère et soeur ont appris voilà quelques jours que leur cancer était de retour. « Ce n’est pas la vie que j’avais imaginée pour eux mais il faut faire avec et nous les aiderons tout au lonf du chemin, pas à pas », explique-t-elle.

Jacob a été le premier à apprendre qu’il souffrait d’une forme agressive de cancer du cerveau, voilà plusieurs années. Sa pathologie est génétique et ses effets l’ont cruellement frappé. Après plusieurs opérations et traitements, Jacob a perdu la vue d’un oeil et l’audition d’un côté.

Seul le petit dernier de la fratrie épargné
Mais son courage et celui de sa famille ont été récompensés: dix mois après le diagnostic, alors qu’un petit Liam vient d’agrandir la famille, Jacob et les siens apprennent qu’il est guéri. Leur bonheur est immense mais par précaution, la famille tout entière est soumise à des tests afin de vérifier qui parmi eux est porteur du gène problématique. Liam est négatif mais Sophia est testée positive. En 2016, lors d’un scanner cérébral de contrôle, les médecins détectent chez elle une tumeur dans l’hémisphère gauche. Elle a alors exactement l’âge auquel Jacob a appris sa maladie. Soignée avec succès, elle profite ensuite d’une rémission et les enfants et leurs proches croient alors à nouveau en l’avenir.

Du moins jusqu’en janvier dernier, lorsque Jacob tombe subitement à nouveau malade tandis que sa soeur est convalescente. Les deux enfants se serrent alors l’un contre l’autre pour se soutenir, et Jacob, pressentant qu’il s’agit « peut-être de l’un des derniers moments passés ensemble », demande à sa mère un souvenir de ce moment intense. Elle prend son appareil photo et immortalise leur étreinte.

L’intuition de l’adolescent aura malheureusement été exacte. La semaine dernière, les médecins ont découvert que l’origine du mal de Jacob était cette fois un carcinome rénal… et que la tumeur de Sophia s’était à nouveau développée. C’est là que brisée, leur mère Liliane a eu envie de partager le cliché sur les réseaux sociaux. « Tu serrais ta petite soeur si fort dans tes bras ce jour-là sur ce cliché. A nous maintenant de te soutenir avec autant de force », commente-t-elle.

La drame vécu par la famille a touché les internautes et ceux-ci se mobilisent via GoFundMe pour aider la famille canadienne à faire face aux coûts engendrés par la maladie des deux enfants, soignés à Ottawa.

« N’attendez pas pour répondre aux demandes de vos enfants »

Liliane a quant à elle ressenti le besoin de publier un conseil essentiel à ses yeux, à la lumière de ce qu’elle vit aujourd’hui: « Vous voyez ce moment où vos enfants (petits ou grands) veulent absolument faire quelque chose ou vous demandent avec excitation votre permission pour faire quelque chose, et que vous leur répondez ‘Plus tard‘ ou ‘Une autre fois peut-être‘? Jouer à la poupée, aller au parc, jouer à un jeu de société: eh bien faites-le. Faites-le immédiatement. N’attendez pas. Tant de regrets et tant de ‘plus tard’ résonnent à présent dans ma tête », a-t-elle confié dans une publication pleine d’émotion.

Source 7/7

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*