Soissons : De 5 à 8 ans de prison ferme pour les tortionnaires du Sud de l’Aisne

Ce qui a été le plus dur, était de ne pas pouvoir défendre plus mes enfants.  » Vendredi soir, la mère de famille, auteur de ces propos, a été complètement rassurée par Julien Grégoire, le président de l’audience correctionnelle. Le tribunal jugeait les trois jeunes hommes, qui l’ont séquestrée, elle et ses deux filles, âgées à l’époque de 15 et 12 ans, dans un lieu-dit, près de Nogent-l’Artaud, le 8 août 2016.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire