Et si les disparitions du Morgon et du Jabron avaient un lien avec Nordhal Lelandais ?

Et si les disparitions du Morgon ou du Jabron avaient un lien avec Nordhal Lelandais. Voilà une question à laquelle les familles concernées aimeraient ne pas croire mais pourtant la question se pose. En tout cas, les familles des disparus des Alpes du sud la posent et on l’a vu notamment sur le site du Journal du dimanche.

Nordhal Lelandais qui a avoué avoir tué Maëlys, 9 ans, et Arthur Noyer, 22 ans, est-il impliqué dans la disparition de leurs proches ? Le spectre de l’ex-militaire plane sur une vingtaine de familles d’Auvergne Rhône-Alpes mais aussi en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Et parmi ces familles qui se sont toutes réunies récemment à Lyon, 2 sont impliquées dans des disparitions survenues dans les Alpes de Haute-Provence et les Hautes-Alpes.

Alors que les gendarmes continuent à examiner le parcours de Lelandais de ces dernières années via ses téléphones et cartes bleues, les familles de disparus veulent savoir si leur proche a croisé ou pas la route du tueur.

C’est le cas de la famille de Monique Thibert, disparue le 2 juin 2015 dans le massif du Morgon au-dessus de Savines le Lac dans les Hautes-Alpes. Âgée de 65 ans, elle faisait une randonnée dans ce secteur et c’est en redescendant du pic du Morgon que cette maman de 3 filles, 7 fois grand-mère, a tout bonnement disparue. Aucun corps, vêtement ou sac n’ont été retrouvés depuis 3 ans malgré les recherches importantes dont on se souvient.

2ème disparition pour laquelle un lien est envisagé avec Nordhal Lelandais, celle de Kevin Fauvel, 27 ans, disparu dans la nuit du 1er au 2 avril 2012 à Châteauneuf-Miravail dans la vallée du Jabron. Depuis 6 ans, la famille est sans nouvelles de Kevin qui aurait à présent 35 ans. Il faisait partie de la communauté de Jansiac au-dessus de Sisteron où les membres vivent en autarcie et rejettent le système monétaire. Le jour de sa disparition, il devait rejoindre la Bretagne en stop selon ses habitudes.

Ces familles dans la douleur dénoncent des ratés des enquêteurs et se sont tournées vers la justice. Elles demandent, à défaut d’autres pistes pour expliquer ces disparitions, que soit éliminée – ou pas, la piste de nouvelles victimes de Nordhal Lelandais.

Source 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire