ÉPINAL : Aux assises pour la mort de ce bébé

Ce Lundi et jusqu’à Mardi, Suad, trentenaire va devoir faire face à une cour d’assises pour la mort de son bébé. Elle était âgée de trois mois.

Lors du constat de la mort du nourrisson, les médecins ont relevés plusieurs séquelles correspondant à celle du bébé secoué. 15 fractures consolidée sont constatés et dénoncées.

Le père de famille devra donc s’expliquer sur ces violences fatales pour l’une de ses enfants.

La mère de la victime comparaîtra elle aussi pour des faits de violences sur ses enfants.

Le père risque jusqu’à 20 ans de prison pour la mort de son bébé, et la mère risque jusqu’à 10 ans de prison voir plus si elle sont caractérisés pour des violences répétées sur mineurs.

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire