Une jeune femme violée et jetée au fond d’un puisard : 14 ans de prison

Le 23 juin 2015, comme tous les matins, une jeune femme, âgée de 25 ans, est venue faire le ménage dans les parties communes d’une bâtisse divisée en appartements à Lérouville, dans la Meuse.

C’est là que vit Hervé Pau-Gali. Ce dernier a attrapé la jeune femme de ménage et l’a emmenée de force dans son appartement.

Il l’a déshabillée, ligotée et violée. Puis il s’est saisie de la victime et la jetée au fond d’un puisard dans la propriété. Il a fermé le puisard avec un couvercle métallique, recouvert de pierres et de branchages et bloqué avec un tournevis.

Il a caché la voiture de la victime dans un garage, camouflé ses vêtements, jeté son permis de conduire mais aussi son téléphone portable.

Pensant son heure arrivée, la victime a inscrit sur le mur du puisar : «On m’a tué», puis a signé de son prénom.

Par chance, la jeune femme a entendu les ouvriers venus entretenir les espaces verts de la demeure. Elle a alors hurlé « au secours » et ces derniers l’ont sauvée.

Hervé Pau-Gali, 46 ans, a été condamné vendredi à 14 ans de réclusion par les assises de la Meuse.

Un an et demi après les faits, la victime, âgée de 27 ans, souffre encore de séquelles importantes : « une fracture de sept vertèbres, elle a rapetissé de 4 cm et porte un corset pour maintenir son buste », a indiqué son avocat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire