Insolite : Une école américaine interdit aux enfants d’utiliser les termes « meilleur ami »

Une école maternelle du Massachussetts dissuade les élèves de se qualifier entre eux de « meilleurs amis ». La nouvelle règle a pour but de réduire les risques d’exclusion.

Le harcèlement à l’école est un phénomène dont on parle heureusement de plus en plus car il peut avoir des conséquences dévastatrices sur les enfants qui en sont victimes. Mettre à l’écart un camarade de classe est l’une des premières étapes dangereuse, et c’est pour réduire les risques que cela n’arrive qu’une école maternelle américaine a décidé d’imposer à ses élèves une règle étonnante. Le personnel de la Pentucket Workshop Preschool située à Georgetown, dans le Massachussetts, et plus précisément le directeur de l’établissement, a décidé de dissuader les enfants d’utiliser les termes de « meilleur(s) ami(s) » pour désigner leurs semblables. La raison ? Favoriser l’inclusion et décourager les amitiés exclusives qui peuvent être mal vécues pour celles et ceux qui n’en font pas partie. Dans une lettre adressée aux parents mécontents de cette nouvelle politique, le corps enseignant écrit : « Croyez-en notre expérience (accumulée au fin de plusieurs décennies maintenant) : l’expression « meilleur ami », même quand elle est utilisée de manière affectueuse, peut susciter un sentiment d’exclusion chez les autres enfants et résulter en la création de « cliques » et de « loosers » ».

Une mesure « bête » et « scandaleuse » ?

Parmi les parents désabusés, la mère de la petite Julia âgée de 4 ans, Christine Hartwell. Après que sa fille s’eut vue interdire l’utilisation des termes « meilleur ami », elle n’a pas mâché ses mots concernant cette réforme qu’elle trouve « bête » et « scandaleuse ». « Quand je lui ai demandé ce qui n’allait pas, elle m’a répondu qu’elle était très triste suite à ce que sa maîtresse lui avait interdit de dire ce jour-là […] Je veux que ma fille exprime ses pensées et ses émotions librement, comme cela devrait être le cas pour tous les enfants », a-t-elle expliqué au média régional Boston 25 News. Depuis, elle a même entrepris de trouver une nouvelle école pour son enfant, décision que sa communauté Facebook a approuvée. « J’en ai assez d’entendre que les gens sont offensés pour un rien […] Tout le monde ne t’aimera pas et ne sera pas ton meilleur ami. Il vaut mieux le comprendre jeune afin de grandir sainement et de devenir un adulte normal », « Étant directeur d’une garderie, j’entends souvent les petits se dire entre eux qu’ils sont meilleurs amis. Je pense que les enfants utilisent ces mots pour dire « Je t’aime bien », et ils les disent à beaucoup d’autres enfants », peut-on lire dans les commentaires. Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce une mesure qui se justifie ?

Source Biba

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire