Scandale d’abus sexuels au Chili : 14 prêtres suspendus après des suspicions d’agression sur mineurs

Au Chili, 14 prêtres impliqués dans un scandale d’abus sexuels, sont suspendus, après avoir été dénoncés par une paroissienne.

L’évêché de la ville chilienne de Rancagua a annoncé mardi la suspension de 14 prêtres impliqués dans un nouveau scandale d’abus sexuels.

« Ces prêtres ont commis des actes qui peuvent constituer des crimes dans les domaines civil et canonique », indique un communiqué de l’évêché de Rancagua, dans le centre du Chili.

« La famille »

Selon Elisa Fernandez, une paroissienne qui a révélé ces abus dans un reportage diffusé la semaine dernière sur la chaîne Canal 13, ces religieux feraient partie d’un groupe qu’ils ont baptisé « la famille », au sein duquel ils se sont livrés à des conduites sexuelles inappropriées et à de possibles abus sexuels sur des jeunes et des mineurs.

L’évêché de Rancagua a expliqué que, bien qu’il n’ait « aucun élément indiquant que les actions des prêtres suspendus constituent des crimes d’un point de vue juridique », il a confirmé qu’une plainte a été déposée auprès du Parquet régional pour l’ouverture d’une enquête.

« Sur le plan canonique, toutes les informations dont nous disposons ont déjà été envoyées au Saint-Siège », ajoute le communiqué.

L’église chilienne déjà frappée

L’évêché de Rancagua a déploré les faits dénoncés et a demandé à la communauté catholique de fournir des informations sur ce nouveau scandale impliquant l’église chilienne, déjà frappée par des allégations de dissimulation d’abus sexuels qui ont conduit 34 évêques chiliens à démissionner la semaine dernière au Vatican, soit l’ensemble de la hiérarchie de l’Eglise catholique chilienne.

Depuis 2000, quelque 80 prêtres chiliens ont été dénoncés pour abus sexuels.

Avec AFP

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*