QUESTION DROIT : Quelles solutions pour annoncer un divorce aux enfants ?

Une fois que la décision de divorcer est prise, il faut maintenant en parler aux enfants. Pour éviter de faire des erreurs dès les premiers mots, il est possible d’adapter son discours et d’y mettre les formes.

S’adapter à l’âge de l’enfant

Annoncer le divorce à un enfant ou un adolescent ne se fait pas de la même manière. Cependant, quel que soit l’âge, il est très important de ne pas mentir et d’expliquer ce qui est juste et vrai. Globalement, l’annonce doit être adaptée à trois tranches d’âge:

– En dessous de 6 ans : à cet âge il est difficile pour l’enfant de se représenter ce qu’est réellement une séparation. Utiliser ses peluches par exemple tout en parlant avec un langage calme et rassurant, à son niveau, est important pour qu’il comprenne ce qu’il se passe. N’hésitez pas non plus à le câliner ou l’embrasser régulièrement, et à lui expliquer concrètement ce qu’il se passera pour lui.

– Entre 6 et 11 ans pour les filles ou 13 ans pour les garçons : le préadolescent a besoin de se sentir rassuré et de savoir qu’il pourra rester très proche de ses deux parents. En plus d’adapter son discours avec des mots simples et accessibles à son âge, il faut s’attendre à répondre aux questions qui le concernent.

– À l’adolescence : préparer son discours est d’autant plus important à cet âge car l’enfant aura beaucoup de questions et cherchera à déstabiliser ses parents pour tester leur choix. N’hésitez pas à répondre de façon claire et réfléchie tout en protégeant votre intimité.

Comment répondre à ses questions ?

À tout âge, l’enfant a besoin d’être rassuré et de savoir qu’il sera toujours aimé par ses deux parents. La question des arrangements matériels, en particulier de la garde est très importante pour lui. Sans réponse à ses inquiétudes, il risque de développer des angoisses et un rejet. N’hésitez pas à répondre à ses questions et de bien lui préciser que vous ne vous séparez pas à cause de lui.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire