Société : Les belges ne sont pas décidés à employer le double nom de famille

Les citoyens belges ne semblent pas s’être rués sur la possibilité offerte depuis quatre ans d’accoler au prénom d’un enfant un double nom de famille (celui du père et celui de la mère, dans l’ordre décidé par les parents), rapporte samedi La Dernière Heure. Selon le quotidien, en 2017, seuls 6% des enfants nés sur le territoire belge ont reçu un double patronyme.

Au total, 6.132 enfants ont donc reçu un double nom de famille, sur un total de 101.071 naissances. Ce qui est plus qu’en 2016 où 5.425 bébés étaient concernés.

En 2017, 5.131 enfants ont reçu un double nom avec le nom du père apparaissant en premier lieu, contre 1.001 avec le nom de la mère en premier lieu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire